Présentation

HISTOIRE

Celle-ci fut consacrée en 2002 et dédiée à sainte Thérèse de Lisieux, la jeune carmélite qui a entrainé des générations de fidèles à faire de leur vie quotidienne une offrande d’amour. Aujourd'hui encore, la communauté carmélitaine de Monaco est une référence spirituelle importante pour le culte et la prière de nombreux croyants d’origines et de cultures différentes.

Elle est plus familièrement connue à Monaco comme l'église des Carmes, du nom des religieux qui y officient. Cet ancien ordre monastique a contribué à la diffusion du culte de la Vierge Marie dans le monde entier et est arrivé à Monaco à la fin du XIXème siècle. La première chapelle a été consacrée en 1913 dans le quartier du Larvotto, à la frontière nord de la Principauté, et on y célébra jusqu'au 1er mars 1998, date à laquelle les travaux de construction de l'église actuelle ont commencé. Le projet est signé Fabrice Notari, dans le cadre de la requalification urbaine de tout le quartier. 

C’est très jeune que cette française, profondément croyante, devient religieuse carmélite. Elle décède en 1897. Sa spiritualité soulignait l'importance des « petites choses de tous les jours » qui, vécues avec amour, nous mènent sur le chemin de la sainteté. Pour cette raison, elle est aussi docteur de l'Eglise. Elle est fêtée le 1er octobre.  Elle est patronne des missions et copatronne de la France.